Comment isoler des combles ?

Environ 30 % des déperditions de chaleur dans une habitation proviennent d’une mauvaise isolation de la toiture et des combles, selon l’Ademe.

Isoler sa toiture et ses combles est donc un choix de rénovation stratégique pour réaliser d’importantes économies sur la facture de chauffage. Voici un aperçu des différentes techniques disponibles.

Cas n°1 : isoler des combles perdus

L’isolation des combles par soufflage est la technique la plus rapide et la plus économique. À partir de 1 € /m² et en seulement 3 heures, il est possible de traiter tous les ponts thermiques. Chez Evolutiv’Habitat, nous utilisons de la laine minérale (de roche ou de verre) dont le coefficient de résistance est égal ou supérieur à 7 m²K/w.

Cas n°2 : Isoler des combles aménagés

Pour ce type de combles habitables, deux choix sont possibles : l’isolation thermique par l’intérieur ou l’isolation de la toiture par l’extérieur.

  • Isolation thermique par l’intérieur (ITI) : cette technique consiste à agrafer un isolant, en rouleau ou en plaque,sous les rampants. Ceci conduit à une perte de surface habitable. Durant les travaux, les pièces sont inhabitables en raison de la grande quantité de poussière générée. Une fois les travaux terminés, il vous faudra refaire intégralement l’électricité, la plomberie et la décoration. 
  • L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) connue sous le nom de sarking: cette technique consiste à mettre en oeuvre un isolant (laine de verre, lain ede roche, mousse de polyuréthane ou isolant mince réfléchissant) sous les tuiles. C'est une alternative séduisante puisqu’elle n’engendre pas de perte de m² habitables et ne nécessite pas d’ôter les revêtements. 

En savoir plus sur l'isolation des combles perdus avec Evolutiv'Habitat