Vos principales questions

Isoler sa maison

Pourquoi choisir une isolation de toiture par l’extérieur ?

Plus de 30% des déperditions de la maison s'échappent par la toiture

L'isolation thermique de la toiture a 2 avantages : 

  • En hiver, elle permet de maintenir la chaleur dans votre maison 
  • En été, elle permet de maintenir le frais dans votre maison et ainsi évite une température intérieure trop élevée

En faisant le choix d'une isolation thermique par l'extérieur vous préservez votre surface habitable et vous n'avez pas à refaire votre décoration. Ce type de travaux vous permet également d'obtenir des aides à la rénovation énergétique (CEE, Anah, CITE...) et de bénéficier d'une TVA à taux réduit (5,5%) sur tous vos travaux induits (pose de Velux, changement des tuiles...). 

Avec l’isolation du toit par l’extérieur, le chantier reste en dehors de la maison. Ainsi, vous pouvez continuer à vivre dans votre logement durant la durée des travaux, sans avoir besoin de déménager.

En savoir plus sur l'isolation de la toiture par l'extérieur avec Evolutiv'Habitat

Pourquoi isoler ses combles perdus ?

30 % de la chaleur de la maison s’échappe par le toit, ces déperditions énergétiques entraînent une surconsommation de chauffage et donc une augmentation de la facture énergétique.  Une bonne isolation de la toiture va vous offrir un confort thermique optimal, pour que vous ne souffriez plus du froid l’hiver et de la chaleur l’été.

L’isolation des combles perdus est une solution peu onéreuse et rapide à mettre en oeuvre. Nos équipes, partenaires de nombreux industriels vous proposent la technique de soufflage de laine minérale. Nous respectons ainsi la réglementation en vigueur pour vous faire profiter des aides disponibles pour ces travaux (R=7m².K/w.). 

De plus, selon votre situation, vous pouvez profiter de l'isolation de vos combles à partir de 1 €/m² pour les 50 premiers m² à isoler grâce à la prime CEE que nous vous reversons. Pour savoir si vous êtes éligibles à cette aide, contactez l'un de nos conseillers. 

En savoir plus sur l'isolation des combles perdus avec Evolutiv'Habitat

Combien coûte une isolation des combles perdus ?

L’isolation des combles perdus fait partie des travaux couramment effectués pour réduire la consommation énergétique d’une habitation. La plupart des déperditions de chaleur se font en effet par le toit (30%).

Combien coûtent ces travaux ? Quelle technique choisir pour une isolation thermique efficace ? Voici les réponses.

Prix et subventions pour l’isolation des combles perdus

Environ 30% des déperditions de chaleur passent par le toit. L’isolation de combles perdus s’avère donc indispensable pour limiter les dépenses énergétiques d’une habitation. Notez cependant qu’il ne sert à rien d’isoler des combles si la toiture n’est pas en bon état. Il est possible d’isoler des combles non aménagés à moindre coût, à partir de 1  €/ m² pour les 50 premiers m². 

Comment un tel tarif est-il possible ?

Dans le cadre de notre partenariat avec EDF, nous reversons la prime CEE à nos clients. C'est donc cette prime, directement déduite de votre facture, qui permet d'atteindre des tarifs aussi attractifs. 

L’octroi de cette prime CEE est conditionné par plusieurs paramètres:  le revenu fiscal de référence, la zone géographique et le mode de chauffage.

Des matériaux de qualité pour une isolation efficace

Au-delà du coût des travaux, il est important de porter son attention sur la qualité et la quantité de la laine minérale utilisée pour isoler les combles. Pour réaliser de véritables économies d’énergie et bénéficier des aides à la rénovation énergétique, il est obligatoire d'avoir une résistance thermique égale à 7m².K/w..

Spécialiste en aménagement de maisons individuelles, Evolutiv’Habitat vous propose une isolation des combles perdus par soufflage à partir de 1 €/m²,ce tarif est applicable jusqu’à 50 m². Au-delà, il faut compter 14 euros par m² supplémentaire. Réalisés à partir de laine minérale Rockwool de qualité garantie, les travaux s’effectuent rapidement, en 2 à 3 heures seulement. 

En savoir plus sur l'isolation à 1€/m²  avec Evolutiv'Habitat

Qu’est-ce que l’Éco PTZ ?

L’État donne un coup de pouce financier aux propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux pour améliorer la performance énergétique de leur maison : l’Éco PTZ.

Zoom sur un dispositif qui permet d’emprunter jusqu’à 30 000 € à taux zéro.

Qui peut bénéficier de l’Éco PTZ ?

Tous les propriétaires occupants d’un logement, les bailleurs et les copropriétaires peuvent solliciter un Éco prêt à taux zéro. Quels sont les logements concernés ? La construction du logement doit avoir été achevée avant le 1er janvier 1990 et il doit servir de résidence principale.

Quels sont les travaux qui donnent droit à l’Éco PTZ ?

Pour obtenir un éco PTZ, les propriétaires doivent, soit effectuer des travaux pour améliorer la performance énergétique globale du logement, soit réaliser un bouquet de 2 ou 3 travaux prévus dans une liste légale. Enfin, les personnes qui ont entrepris des travaux de rénovation énergétique dans le cadre du programme « Habiter Mieux » de l’Anah sont elles aussi éligibles à l’Éco PTZ.

Quel est le montant de l’Éco PTZ ?

Le montant maximum du prêt à taux zéro est de 20 000 € pour un bouquet de 2 travaux et de 30 000 € pour 3 travaux ou pour la performance énergétique globale. Il est possible de demander deux Éco PTZ dans la limite de ce dernier plafond.

En combien de temps faut-il rembourser l’Éco PTZ ?

Les sommes doivent être remboursées dans un délai de 10 ans pour le bouquet de 2 travaux, 15 ans au maximum pour les autres cas.

Quelles sont les étapes pour demander un Éco PTZ ?

Il faut dans un premier temps faire remplir un formulaire type devis à l’entreprise à qui seront confiés les travaux et transmettre les devis à sa banque. Les travaux ne doivent commencer qu’après l'accord de la banque le dossier. Pour débloquer les fonds, la banque demandera le formulaire type facture accompagné des factures des travaux.

En savoir plus sur l'éco-PTZ avec Evolutiv'Habitat

Comment savoir si ma maison consomme beaucoup d’énergie ?

La facture énergétique n’est pas le seul paramètre à prendre en compte pour estimer la consommation d’énergie d’une maison. Bilan thermique, diagnostic de performance énergétique ou audit énergétique, faisons un zoom sur ces techniques qui permettent d’évaluer la consommation de votre maison.

Plusieurs techniques sont disponibles pour évaluer de manière précise la consommation énergétique de votre maison. 

  • Le bilan thermique : entièrement gratuit, le bilan thermique réalisé par les équipes d'Evolutiv'Habitat avec le logiciel Cap Renov de Saint-Gobain, se présente sous la forme d’un questionnaire. En répondant à la trentaine de questions posées, le propriétaire fait le point sur sa consommation. Mais ce questionnaire va bien plus loin ! Il fournit également des recommandations en termes de travaux d’économies d’énergie ainsi qu’une liste des aides auxquelles chaque propriétaire peut prétendre. Il est même possible de calculer le montant de la réduction de la facture énergétique suite à la réalisation de ces travaux. 
  • Le diagnostic de performance énergétique (DPE): le diagnostic de performance énergétique (DPE) renseigne sur la performance énergétique d’un logement ou d’un bâtiment, en évaluant sa consommation d’énergie et son impact en terme d’émission de gaz à effet de serre. Il s’inscrit dans le cadre de la politique énergétique définie au niveau européen afin de réduire la consommation d’énergie des bâtiments et de limiter les émissions de gaz à effet de serre. L’étiquette énergie permet à chaque ménage français qui achète ou loue un bien immobilier de mieux mesurer l’impact sur l’effet de serre de ses choix d’énergie et d’avoir une évaluation de sa facture énergétique.
  • L’audit énergétique: également payant et réalisé par un bureau d'études thermiques certifié. L’objectif est d’analyser les équipements et l’utilisation de l’énergie pour la comparer aux besoins réels, aux meilleures techniques disponibles et évaluer ainsi la marge d’amélioration. Des indicateurs de performance énergétique sont établis pour caractériser le fonctionnement du site et comprendre l’évolution des consommations d’énergie. Ces indicateurs peuvent être comparés aux indicateurs de référence de la profession, s’ils sont connus. La consommation d’énergie par usage (bâtiments, installations techniques, process) est détaillée le plus finement possible. Une ou plusieurs campagnes de mesures ponctuelles peuvent aider à établir cette répartition. Les actions préconisées sont évaluées en matière : d’économies d’énergie (kWh économisés) ; de gains (k€ économisés) ; de temps de retour sur investissement. Elles peuvent aussi détailler les émissions atmosphériques évitées (t CO2e) et l’impact sur le fonctionnement du site (amélioration de la qualité, du confort de travail, de la sécurité...).

En savoir plus sur le bilan thermique offert par Evolutiv'Habitat

Pourquoi isoler sa maison ?

Une bonne isolation thermique est essentielle dans une habitation pour vous permettre d'améliorer votre confort et réaliser des économies d'énergie. Ainsi, l'isolation vous protège du froid en hiver et de la chaleur en été.

Deux techniques sont possibles : l’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. L'isolation par l'extérieur est la solution idéale dans le cadre d'une rénovation de maison (à la différence d'une construction neuve). En effet, l'ITE permet de garder vos m² habitables et de préserver votre décoration intérieure. De plus, elle élimine tous ponts thermiques. 

L’isolation thermique des combles

Environ 30 % de la chaleur d’une maison s’échappe par la toiture. Isoler des combles perdus est la solution la moins onéreuse et la plus rapide. Si vos combles sont aménagés, il est encore plus important de les isoler correctement puisqu’il s’agit d’une pièce de vie. Vous pouvez réaliser des travaux d'isolation thermique par l'extérieur si vous souhaitez remplacer vos tuiles. Dans ce cas, vous profitez, sur le remplacement de vos tuiles d'une TVA à taux réduit (5,5%) et des aides disponibles comme le CITE, l'Anah, prime CEE... C'est ce que l'on appelle communément "les travaux induits". 

L’isolation thermique des murs

L’isolation thermique des murs par l’extérieur est la solution la plus efficace pour traiter tous les ponts thermiques et limiter les déperditions énergétiques. Cette technique améliore également l’isolation phonique de votre habitation, vous protégeant des bruits extérieurs. L'ITE vous permet également de profiter des nombreuses aides disponibles (Anah, CEE, CITE...) et d'une TVA à taux réduit. 

Le remplacement de vos fenêtres 

20% de la déperdition énergétique d'une maison passe par les fenêtres. Il est donc important de les changer pour obtenir plus de confort et de chaleur dans votre maison. Ces travaux ne sont plus éligibles au crédit d'impôt mais sont toujours éligibles à la prime CEE. 

À qui confier ses travaux d’isolation ?

Seules les entreprises certifiées RGE vous garantissent la bonne exécution des travaux et vous permettent de profiter des aides à la rénovation énergétique. Evolutiv'Habitat est certifiée RGE en offre globale. Nous réalisons pour vous un bilan thermique complet et vous accompagnons dans toutes vos démarches administratives. Grâce au logiciel Cap Renov developpé par Saint-Gobain, nos techniciens vous présentent, parmi les 1800 aides disponibles, celles auquelles vous avez droit. 

Confiez-nous votre projet et nous vous aiderons à bénéficier des aides de l’État pour la rénovation énergétique qui s’adaptent à votre cas.

En savoir plus sur l'isolation avec Evolutiv'Habitat

Comment réduire ma facture énergétique ?

Isolation des combles et/ou de la toiture, remplacement des fenêtres, remplacement de votre chaudière, remplacement de vos radiateurs éléctriques par des radiateurs à inertie, des nombreux travaux d’économies d’énergie peuvent être entrepris pour réduire votre facture énergétique. Evolutiv’Habitat vous les dévoile et vous livre quelques astuces pour économiser l’énergie au quotidien.

Les travaux d’isolation de la toiture 

30% des déperditions énergétiques proviennent du toit. Isoler sa toiture permet de réaliser des économies d’énergie importantes. Pour isoler des combles perdus, la technique du soufflage est rapide et économique. Chez Evolutiv’Habitat, nous soufflons de la laine minérale dont le coefficient de résistance est égal ou supérieur à 7m² K/w.

Dans le cas de combles aménagés, nous vous proposons la technique de l’isolation par l’extérieur appelée sarking. Il existe 4 systèmes différents pour réaliser un sarking : 

  • Pose de laine de verre 
  • Pose de laine de roche
  • Pose de polyuréthane
  • Isolant mince réfléchissant 

Elle vous garantit une excellente isolation thermique et phonique, tout en vous permettant de conserver entièrement la surface habitable de votre habitation. 

Les travaux d'isolation des murs 

25% des déperditions énergétiques passent par les murs. Ainsi, il existe 2 techniques pour les isoler : par l'intérieur ou par l'extérieur. La solution d'isolation thermique par l'extérieur présente plusieurs avantages : 

  • Suppression des ponts thermiques
  • Maintien du nombre de m² habitables
  • Possibilité de réaliser des travaux de ravalement en même temps à des conditions avantageuses (TVA 5,5%, CITE, prime CEE...) 

Le remplacement des fenêtres

15% des déperditions énergétiques passent  les fenêtres. Il est donc indispensable de prévoir la pose de fenêtres double vitrage 4-16-4, voire 4-20-4. 

Des installations de chauffage plus performantes

Pour économiser sur votre facture énergétique, pensez à renouveler vos installations de chauffage. Vous pouvez installer un poêle à bois dans une pièce ou des panneaux solaires couplés à un chauffe-eau solaire. Peu énergivore, le chauffe-eau thermodynamique permet de réduire d’environ 70% votre facture d’électricité par rapport à un chauffe-eau électrique standard. 

Des astuces au quotidien

Au quotidien, voici quelques astuces supplémentaires pour réduire le montant de votre facture énergétique :

  • Remplacer les bains par des douches
  • Éviter de laisser vos appareils électriques en veille
  • Faire tourner votre lave-vaisselle ou lave-linge seulement lorsqu’il est rempli
  • Réduire l’utilisation du sèche-linge à la belle saison

Quels que soient les travaux à entreprendre, Evolutiv’Habitat vous accompagne et réalise pour vous un bilan thermique gratuit. En réalisant des travaux d’économies d’énergie, vous pouvez bénéficier de l’une des nombreuses aides parmi les 1800 disponibles. Evolutiv’habitat se charge de trouver celles adaptées à votre situation.

En savoir plus sur l'isolation avec Evolutiv'Habitat

Pourquoi isoler ses combles perdus avec de la laine minérale (laine de verre ou laine de roche) ?

Pour réaliser des économies substantielles sur sa facture énergétique,, il est primordial d’isoler ses combles perdus. L’un des matériaux les plus fréquemment choisis est la laine minérale (de roche ou de verre). Nous vous expliquons ici pourquoi l’utiliser.  

Qu'est ce qu'un comble perdu ?  

Il s’agit de la surface non habitable, dite perdue, qui se situe entre le plafond de votre rez-de-chaussée et votre toiture. 

Quels sont les bénéfices de l’isolation des combles perdus ?  

30 % des déperditions de chaleur se font par le toit. L'isolation des combles vous permet donc de vous protéger du froid l'hiver et de la chaleur l'été. Ainsi, une bonne isolation vous permet de diminuer votre budget énergie de 20 à 30 %. 

Quels produits utiliser pour isoler ses combles perdus ?  

La laine de roche ou avec la laine de verre sont les plus couramment utilisés. Ces deux matériaux offrent des performances thermiques similaires. La solution la plus efficace et la moins couteuse est celle du soufflage de la laine minérale. Ces travaux se font en passant par l'extérieur, par votre toiture. 

Quelles aides pour ces travaux ? 

Le soufflage de laine minérale est éligible à la prime CEE, au crédit d'impôt à la transition énergétique de 30% et à la TVA à taux réduit (5,5%).

En savoir plus sur l'isolation des combles perdus avec Evolutiv'Habitat

Quelle épaisseur faut-il pour isoler ses combles perdus ?

L’isolation de combles perdus est essentielle pour réduire votre facture énergétique.

Quelle épaisseur de laine de verre ou de roche est nécessaire pour que l’isolation soit efficace et ouvre droit à des aides ? Evolutiv’Habitat vous dit tout.

La résistance thermique minimum de la maison doit être de 7m².K/w,

  • soit 315 mm d’épaisseur de laine de roche
  • ou 330 mm d’épaisseur de laine de verre

Quel est le but de la résistance thermique ?

Elle vient certifier la bonne isolation de la maison. Si vous confiez l’exécution des travaux à une entreprise RGE, vous pourrez bénéficier d’une prime CEE, du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et des aides de l’Anah dans le cadre d’un bouquet de travaux.

Le propriétaire peut-il réaliser lui-même les travaux d’isolation thermique ?

S’il souhaite obtenir le crédit d’impôt pour l’isolation des combles perdus de sa résidence principale, le propriétaire doit confier l’exécution des travaux à une entreprise, tant pour les fournitures que la pose. Nous vous conseillons de travailler avec une entreprise RGE pour ne pas être déçu par l’isolation, qui dépend de la qualité de la laine et de la quantité soufflée. Evolutiv’Habitat vous propose d’isoler vos combles à partir de 1 €/ m² grâce à la prime CEE. 

En savoir plus sur l'isolation des combles perdus avec Evolutiv'Habitat

Comment isoler des combles ?

Environ 30 % des déperditions de chaleur dans une habitation proviennent d’une mauvaise isolation de la toiture et des combles, selon l’Ademe.

Isoler sa toiture et ses combles est donc un choix de rénovation stratégique pour réaliser d’importantes économies sur la facture de chauffage. Voici un aperçu des différentes techniques disponibles.

Cas n°1 : isoler des combles perdus

L’isolation des combles par soufflage est la technique la plus rapide et la plus économique. À partir de 1 € /m² et en seulement 3 heures, il est possible de traiter tous les ponts thermiques. Chez Evolutiv’Habitat, nous utilisons de la laine minérale (de roche ou de verre) dont le coefficient de résistance est égal ou supérieur à 7 m²K/w.

Cas n°2 : Isoler des combles aménagés

Pour ce type de combles habitables, deux choix sont possibles : l’isolation thermique par l’intérieur ou l’isolation de la toiture par l’extérieur.

  • Isolation thermique par l’intérieur (ITI) : cette technique consiste à agrafer un isolant, en rouleau ou en plaque,sous les rampants. Ceci conduit à une perte de surface habitable. Durant les travaux, les pièces sont inhabitables en raison de la grande quantité de poussière générée. Une fois les travaux terminés, il vous faudra refaire intégralement l’électricité, la plomberie et la décoration. 
  • L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) connue sous le nom de sarking: cette technique consiste à mettre en oeuvre un isolant (laine de verre, lain ede roche, mousse de polyuréthane ou isolant mince réfléchissant) sous les tuiles. C'est une alternative séduisante puisqu’elle n’engendre pas de perte de m² habitables et ne nécessite pas d’ôter les revêtements. 

En savoir plus sur l'isolation des combles perdus avec Evolutiv'Habitat

Comment isoler un comble aménagé ?

Pour bénéficier d’un confort optimal (se protéger du froid l'hiver et de chaleur l'été ) et réaliser des économies d’énergie importantes, l’isolation de la toiture est une étape primordiale. Pour isoler des combles aménagés, vous aurez le choix entre deux systèmes :l’isolation thermique de la toiture par l’intérieur et l’isolation thermique de la toiture par l'extérieur. Evolutiv’Habitat vous présente ces deux méthodes en détail.

 

Isolation thermique par l’intérieur ou par l’extérieur ?

 

L’isolation thermique par l’intérieur implique la perte de m² habitables, de refaire la décoration, l'éléctricité et la plomberie et rend la pièce inhabitable durant la totalité des travaux. 

 

L’isolation par l’extérieur de la toiture (sarking)  constitue une alternative intéressante. Elle n’engendre pas de perte de mètres carrés habitables et ne nécessite pas de refaire les revêtements au sol et sur les murs. De plus, elle supprime plus efficacement les ponts thermiques. Plusieurs systèmes isolants vous sont proposés : laine de verre, laine de roche, mousse de polyuréthane et isolant mince réfléchissant. 

 

Cette technique du sarking requiert une compétence spécifique que seuls les professionnels maitrisent. De plus, elle est éligible aux aides de l'Anah, à la prime CEE, au CITE... 

 

Spécialistes de l’aménagement de maisons, les experts d’Evolutiv’ Habitat vous assurent une pose maîtrisée et de qualité. 

 

En savoir plus sur l'isolation de la toiture par l'extérieur avec Evolutiv'Habitat

Quelles normes pour l'isolation thermique de la toiture ?

Respecter un niveau de performance élevé lors de l’isolation thermique de la toiture vous assure de réaliser d’importantes économies d’énergie, mais aussi de bénéficier d’un crédit d’impôt CITE de 30 %.

Quelles sont les normes à respecter pour être éligible aux aides sur la rénovation thermique ?

Evolutiv’Habitat vous informe sur les exigences de a réglementation thermique.

Ces exigences diffèrent en fonction de la méthode d'isolation de la toiture. 

La réglementation thermique pour les bâtiments existants impose des valeurs de résistance minimale lors des travaux d’isolation de la toiture. Le coefficient de résistance thermique ou coefficient R doit être supérieur à un minimum défini pour être éligible au crédit d’impôt.

  • Isolation de combles perdus: la méthode fréquemment employée pour isoler les combles perdus est la technique du soufflage. Pour pouvoir prétendre aux aides à la rénovation, la résistance thermique doit être supérieure ou égale à 7 m² K/w. Chez Evolutiv'Habitat, nous soufflons de la laine minérale (laine de verre ou laine minérale) dans le respect de cette résistance thermique. 
  • Isolation de la toiture par l’extérieur: si vous choisissez d’isoler votre toiture par l’extérieur à l’aide du système sarking, la résistance thermique devra être égale ou supérieure à 6 m² K/w pour bénéficier du crédit d’impôt.

Evolutiv’Habitat vous accompagne dans vos travaux d’isolation de la toiture. Nous répondons scrupuleusement aux normes en vigueur afin de vous permettre de bénéficier du crédit d’impôt (CITE) de 30 %, des aides de l'Anah, de la prime CEE... Nous recherchons également l'ensemble des aides existantes auxquelles vous pouvez prétendre. 

Comment isoler les rampants ?

Les rampants, les parties les plus inclinées du toit, occasionnent d’importantes déperditions de chaleur si elles sont mal ou pas du tout isolées. Zoom sur les deux méthodes existantes pour l’isolation de la toiture.  

Qu’est-ce que l’isolation par l’intérieur ?

L’isolation thermique par l’intérieur (ITI) occasionne de nombreux désagréments comme la perte de mètres carrés habitables et l’impossibilité d’occuper certaines pièces pendant les travaux à cause de la poussière. En effet, pour réaliser une ITI, il est nécessaire de retirer le placoplatre, et donc de détruire la décoration existante, tant au niveau des sols que des murs ; et il faudra tout reconstruire une fois les travaux d’isolation achevés. L’électricité et la plomberie seront également impactées et devront être refaites.  

Quels sont les avantages d’une isolation par l’extérieur (ITE) ?

L’isolation par l’extérieur est une technique qui présente beaucoup d'avantages. Elle évite de perdre des m² habitables, elle ne vous empêche pas d'occuper vos combles pendant les travaux. De plus, vous profitez de cette isolation pour remplacer votre couverture. Cette technique est éligible au crédit d'impôt, à la prime CEE, aux aides de l'Anah...L'ensemble des travaux bénéficie donc d'une TVA à taux réduit (5,5%). 

Quelle est la solution la plus efficace pour isoler les rampants ?  

Thermiquement l'ITE est toujours plus efficace car l'isolant est positionné au-dessus des chevrons. Les ponts thermiques sont donc totalement supprimés. 

Faut-il isoler les combles ?  

30 % des déperditions de chaleur s’effectuent par la toiture, l'isolation des combles est donc une priorité lorsque le propriétaire souhaite faire des économies d'énergie. En fonction de vos combles (aménagés ou perdus), il existe différentes techniques d'isolation. 

En savoir plus sur l'isolation de la toiture par l'extérieur avec Evolutiv'Habitat

Comment fonctionne le crédit d'impôt à la transition énergétique (CITE) ?

Les propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux visant à améliorer la performance énergétique de leur habitation principale peuvent bénéficier d’une aide de l’État au titre de la loi sur la transition énergétique. Ce dispositif est prolongé jusqu’au 31 décembre 2018. Découvrez ici les critères à remplir pour son attribution.  

Quel est le principe du crédit d’impôt transition énergétique ?  

Il vous permet d’obtenir une réduction de votre impôt. Il s'élève à 30 % du montant des travaux selon la nature des travaux réalisés.  

Qui peut en bénéficier ?  

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est accordé aux propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit d’une maison principale, sans aucune condition de revenus.  

Quels travaux ouvrent droit au CITE ?  

D’après la loi transition énergétique, les travaux doivent améliorer la performance énergétique du logement. Il peut s’agir du changement d’une chaudière, de l’isolation thermique de la maison ou encore de l’installation d’une borne pour la recharge des batteries des voitures électriques. Contrairement à l’éco-PTZ, les propriétaires n’ont pas besoin d’effectuer un bouquet de travaux : un seul suffit.  

Quel est le montant des dépenses permettant d’obtenir le CITE ?

Le montant de ce crédit d'impôt est calculé sur le montant TTC, déduction faite des aides et des subventions reçues par ailleurs (aides des collectivités, prime CEE, aide de l'Anah...). 

Ce montant est plafonné en fonction du nombre de personnes qui composent le foyer :  

  •  8 000 € pour une personne seule, soit 2400 € de CITE au maximum ;
  • 16 000 € pour un couple, soit 4800 € de CITE au maximum ;
  • 400 € supplémentaires sont accordés par personne à charge,
  • soit 5040 € de CITE pour un couple avec 2 enfants.

Ce plafond s’apprécie sur une période de 5 ans, c’est-à-dire que pour une demande de CITE en 2018, la réduction s’applique aux dépenses réalisées entre 2014 et 2018.

En savoir plus sur le CITE avec Evolutiv'Habitat

Comment isoler un mur extérieur avec un bardage ?

Le bardage ventilé est une excellente solution d'isolation par l'extérieur des murs. Il constitue, sur le plan esthétique, une alternative intéressante à l’isolation sous enduit, tout en offrant les mêmes performances énergétiques.

Evolutiv’Habitat vous présente la technique d’isolation sous bardage ventilé en détail.

Qu’est-ce que le bardage ventilé ?

Le bardage est une technique d’isolation par l’extérieur qui consiste à mettre en oeuvre un système (isolant / parement) sur le mur extérieur d'une maison. Pour des raisons esthétiques il est souvent employé pour une partie de la maison seulement.

Chez Evolutiv’Habitat, nous vous proposons 3 types de parement : le bois, le PVC et le fibrociment. Nous ajoutons des panneaux en laine de verre d’une épaisseur minimale de 120 mm, pour une isolation optimale et qui vous permet d'être éligible au crédit d'impôt, à la prime CEE, aux aides de l'Anah le cas échéant...

Les avantages du bardage ventilé, outre son intérêt sur le plan énergétique, apporte un cachet certain à l’habitation, selon le matériau et les finitions choisis. Ses avantages ne s’arrêtent pas là ! La technique du bardage offre une haute résistance aux intempéries, la durée de vie est largement supérieure à 10 ans.

Les lames de bois et fibrociment résistent au feu et leur couleur est garantie 10 ans. Le bois, le PVC et le fibrociment ne nécéssitent aucun traitement contre les moisissures, les bactéries ou les insectes. Enfin, contrairement à l’isolation sous enduit, le bardage en PVC ou en fibrociment ne demande pas à être repeints ou entretenus. 

Chez Evolutiv’ Habitat, nous vous offrons des solutions sur mesure pour l’isolation de votre habitation. En tant que partenaires de Cedral, nous vous proposons des garanties solides et durables.

En savoir plus sur l'isolation par l'extérieur en bardage avec Evolutiv'Habitat

Quelle isolation thermique pour la toiture ?

2 techniques sont couramment techniques utilisées : 

Qu’est-ce que l’isolation par l’intérieur de la toiture ?

L’isolation thermique par l’intérieur (ITI) occasionne de nombreux désagréments comme la perte de mètres carrés habitables et l’impossibilité d’occuper certaines pièces pendant les travaux à cause de la poussière. En effet, pour réaliser une ITI, il est nécessaire de retirer le placoplatre, et donc de détruire la décoration existante, tant au niveau des sols que des murs ; et il faudra tout reconstruire une fois les travaux d’isolation achevés. L’électricité et la plomberie seront également impactées et devront être refaites.  

Quels sont les avantages d’une isolation par l’extérieur (ITE) de la toiture ?

L’isolation par l’extérieur est une technique qui présente beaucoup d'avantages. Elle évite de perdre des m² habitables, elle ne vous empêche pas d'occuper vos combles pendant les travaux. De plus, vous profitez de cette isolation pour remplacer votre couverture. Elle ouvre également droit à plus de 1800 aides nationales et locales dont des aides de l’État telles que l’ANAH, le CITE ou encore les CEE  L'ensemble des travaux bénéficie donc d'une TVA à taux réduit (5,5%). 

En savoir plus sur l'isolation de la toiture par l'extérieur avec Evolutiv'Habitat

Isoler ses combles avec de la laine de verre ou de roche ?

La laine de verre et la laine de roche appartiennent à la famille des laines minérales. Ces 2 matériaux ne représentent aucun risque pour la santé. 

La laine de verre est l'un des isolants les plus utilisés en France.

Fabriquée à partir de sable et de verre recyclé, elle est disponible sous différentes formes (rouleaux, panneaux ou en vrac) pour de nombreuses applications.

La laine de verre est constituée de produits naturels et recyclés : du sable et du verre récupéré.

Elle est :

  • Ecologique : elaborée à partir de verre recyclé à 60 % en moyenne, elle permet d’économiser plus de 100 fois l’énergie qu’il a fallu pour la fabriquer. En réduisant l'utilisation d'énergie pour le chauffage, elle limite les émissions des gaz à effet de serre des bâtiments qu’elle isole.
  • Thermique : la laine de verre ne conduit pas la chaleur. Son coefficient de conductivité thermique, ou "lambda λ", se situe entre 0,030 et 0,040 Watt par mètre-Kelvin (W/m.K). Plus le "lambda" est faible, plus le matériau est isolant.

Ne sont considérés comme isolant, que les produits dont le λ est inférieur à 0,065 W/m.K. Par exemple, celui du parpaing ou des briques oscille entre 0,5 et 2 W/m.K. 

  • Acoustique: sa structure permet d’affaiblir tout type de bruits : chocs, voisinage, extérieurs...
  • Economique : constituée de matériaux courants, elle bénéficie d’un coût peu élevé.
  • Incombustible : elle n'alimente pas l'incendie, limite la propagation des flammes et peut résister à une chaleur de plus de 600 °C.

La laine de roche

Composée de pierre volcanique, la laine de roche est l’un des isolants thermique et acoustique les plus performants pour l’habitat. De la famille des laines minérales, elle est utilisée en panneaux, en rouleaux ou en vrac.

La laine de roche est fabriquée à partir d'une pierre volcanique : le basalte. Elle possède d’excellentes propriétés :

  • Thermique : son coefficient de conductivité thermique, ou "lambda λ", se situe entre 0,033 et 0,040 Watt par mètre-Kelvin (W/m.K). Plus le "lambda" est petit, plus le matériau est isolant. Ne sont considérés comme isolant, que les produits dont le "lambda" est inférieur à 0,065 W/m.K. Par exemple, celui du parpaing ou des briques oscillent entre 0,5 et 2 W/m.K. La laine de roche est utilisée dans les bâtiments les plus performants thermiquement.
  • Acoustique : sa structure permet d’affaiblir les nuisances sonores, notamment les bruits aériens et les impacts.
  • Ecologique : elle est fabriquée à partir de roche volcanique, le basalte, et peut être recyclée. Elle permet d’économiser plus de 100 fois l’énergie qu’il a fallu pour la fabriquer. Elle limite les émissions des gaz à effet de serre des bâtiments qu’elle isole.
  • Incombustible : elle peut résister à une chaleur de plus de 1 000 °C et ne dégage pas de substances toxiques. La laine de roche est particulièrement recherchée pour la protection incendie des bâtiments.

Pour choisir le matériau le plus adapté à votre maison, l’idéal est de faire appel à un professionnel. Les conseillers Evolutiv’Habitat réalisent gratuitement un bilan énergétique de votre habitation avant de vous conseiller. 

En savoir plus sur l'isolation des combles perdus avec Evolutiv'Habitat

Faut-il choisir l'isolation des murs extérieurs sous enduit ou sous bardage ?

25% des déperditions énergétiques d'une maison passent par les murs. Il est donc nécéssaire de bien les isoler. La technique de l'isolation thermique par l'extérieur est de loin la meilleure technique dans la mesure où elle évite les ponts thermiques et optimise les m² habitables. 

Quelle technique choisir entre l'ITE sous enduit ou sous bardage ventilé  ? Quelle différence entre ces deux méthodes d’isolation par l’extérieur ?

  • L'esthétisme : tout est affaire de goûts ! Certains préfèrent l'isolation sous enduit pour garder un aspect crépis et d'autres préfèrent un rendu en bois et optent donc pour un bardage ventilé en bois, PVC ou fibrociment. De nombreux propriétaires choisissent une solution mixte: par exemple une façade en crépis et un pignon en bardage. C'est une solution souvent utilisée après la création d'une extention au sol. 
  • L'entretien : le crépis, l'enduit, le PVC et le fibrociment ne demandent aucun entretien. Seul le bois exige un entretien régulier de type saturateur ou lasure. 
  • Performance : les 2 solutions présentent la même performance thermique. 
  • Budget : pour l'isolation sous bardage ventilé comptez 90 € de plus par m² (vs l'enduit) 

Chez Evolutiv’Habitat, nous savons parfaitement réaliser ces 2 types d’isolation par l’extérieur. N’hésitez pas à nous contacter pour faire établir un devis.

En savoir plus sur l'isolation thermique par l'extérieur avec Evolutiv'Habitat

Qu'est ce que l'Anah ?

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) accorde, sous certaines conditions, des subventions et des aides afin de promouvoir la rénovation énergétique des habitations anciennes ou vieillissantes. Découvrez quels sont ses objectifs et de quelles aides ANAH ou subventions ANAH vous pourriez bénéficier.

Qu’est-ce que l’Agence Nationale de l’Habitat ?

L’ANAH est l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat. Elle a pour objectif de réduire la précarité énergétique et d’encourager la rénovation de l’habitat ancien. Avec un budget de près de 800 millions d’euros en 2018, l’Agence Nationale de l’Habitat est l’un des piliers du développement économique et social du territoire français.

L’État et l’Agence Nationale de l’Habitat se sont fixé comme objectifs de réhabiliter 104 000 logements sur lesquels 75 000 seront rénovés énergétiquement. Ce budget a pour but d’accompagner le programme Habiter Mieux, et cela dans le cadre du plan de rénovation énergétique des bâtiments.

Les aides et les subventions ANAH

L’ANAH est une agence publique qui octroie des aides financières aux propriétaires qui font réaliser des travaux d’amélioration et de rénovation énergétique dans leur demeure. Pour cela, des aides ANAH et des subventions ANAH sont accordées afin d’encourager l’amélioration énergétique des bâtisses et ainsi réduire l’émission de gaz à effet de serre.

Les propriétaires occupants leur logement sont éligibles aux aides ANAH, de même que les propriétaires bailleurs d’un bien de plus de 15 ans.

Il existe deux différentes aides ANAH, la première « Habiter mieux agilité » est une subvention ANAH qui est accordée uniquement pour :

  • Le changement de chaudière ou de mode de chauffage
  • L’isolation des murs extérieurs et/ou intérieurs
  • L’isolation des combles aménagés et aménageables

La seconde subvention ANAH est « Habiter mieux sérénité », qui est éligible pour un bouquet de travaux. Cet ensemble de travaux doit faire économiser au minimum 25% d’énergie.

En savoir plus sur l'ANAH avec Evolutiv'Habitat

Qu'est ce que la loi POPE ?

La loi POPE (Programme d’Orientation de la Politique Énergétique) vise à encourager la rénovation thermique en diminuant les dépenses énergétiques des foyers. Elle permet aux ménages de bénéficier de certificats d’économies d’énergie (CEE) qui donnent droit à des aides ou des primes.

L’intérêt de la loi POPE

Grâce à la loi POPE, les particuliers peuvent bénéficier de primes CEE lorsqu’ils réalisent des travaux d’économies d’énergie. Ces travaux permettent de réduire la consommation d’énergie et notamment de chauffage.

Les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE ou C2E), aussi appelés Prime Energie, sont encadrés par la loi Pope n° 2005-781 du 13 juillet 2005. Grâce à ces aides pour la rénovation thermique, la France progresse vers ses objectifs de transition écologique.

Pourquoi la loi POPE a-t-elle été votée ?

La loi Pope a permis de définir les ambitions énergétiques de la France en prenant en compte les contraintes environnementales. Elle a pour objectif de :

  • Contribuer au développement des énergies propres (solaire, éolien…)
  • Réduire la dépendance énergétique de la France en garantissant la compétitivité de son économie. Pour cela, la loi POPE tente d’équilibrer l’offre et la demande énergétique au niveau national grâce à de nouvelles sources d’approvisionnement en énergie.
  • Modifier les pratiques de production et de consommation d’énergie, afin de lutter contre l’émission des matières polluantes

Réduire les dépenses énergétiques est primordial pour faire baisser les émissions des gaz à effet de serre. C’est pour cela que la loi Pope est entrée en vigueur et que les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) ont été mis en place.

Les acteurs de la loi POPE

Les producteurs d’énergie et les fournisseurs de carburants encouragent leurs clients à réaliser des travaux de rénovation énergétique en accordant des primes à la rénovation thermique. Ces primes CEE offrent aux particuliers, ainsi qu’aux professionnels de la rénovation, aux artisans RGE et aux entreprises BTP, des avantages financiers considérables.

En savoir plus sur les primes CEE avec Evolutiv'Habitat

Qu'est ce qu'un CEE ?

Les grands fournisseurs d’électricité, gaz, fioul et carburant s’engagent à aider les particuliers à réaliser des économies d’énergie. Dans ce cadre, ils délivrent à leurs clients des certificats d’économies d’énergie ou CEE. Ce dispositif est une aide à la rénovation visant à encourager ou récompenser les travaux d’économies d’énergie dans les maisons principales ou secondaires.

À quoi sert un CEE ?

Un Certificat d’Économie d’Energie est une aide financière qui est versée aux particuliers afin de les encourager à réaliser des travaux d’économies d’énergie. Cela concerne entre autres :

  • L’isolation des combles
  • L’isolation thermique par l’extérieur
  • Le changement d’appareil de chauffage pour un modèle plus performant énergétiquement

Comment bénéficier de ces aides ?

Pour bénéficier d’aides, vous devez impérativement faire appel à une entreprise certifiée RGE (Reconnue Garant de l’Environnement). Ensuite, vous devez remplir un dossier auprès d’un organisme adapté. Les délais d’obtention de votre prime varient d’un organisme à l’autre.

Les aides accordées peuvent se présenter sous la forme d’un chèque cadeau, d’un bon d’achat ou encore d’une réduction, comme c’est le cas pour les combles à 1 euro. Il est important de connaitre les modalités d’obtention et de versement des aides avant de faire exécuter vos travaux.

Chez Evolutiv’Habitat, nous nous occupons des démarches pour l’obtention de votre prime CEE et la déduisons directement de votre facture. 

En savoir plus sur les Certificats d'Economies d'Energie avec Evolutiv'Habitat

Comment connaitre sa prime CEE ?

Les primes CEE sont des aides accordées dans le cadre de la loi POPE visant à diminuer la consommation énergétique des foyers et ainsi réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour connaître le montant d’une aide ou d’une prime CEE, il faut prendre en compte plusieurs critères.  

Les critères pour obtenir des aides

Plusieurs critères sont pris en compte lors du calcul de votre allocation de prime CEE ou aide à la rénovation énergétique. L’organisme qui étudie votre demande prend en considération :

  • Votre lieu d’habitation parmi 3 zones en France : H1, H2 et H3
  • Votre revenu fiscal de l’année précédente
  • Le type de chauffage (électrique ou à combustible)  
  • Le type de travaux : isolation des combles perdus, isolation de sols, isolation des murs, volets battants isolants
  • La surface à isoler (en m²) 

Une prime généreuse et directement déduite de votre facture avec Evolutiv'Habitat 

En contactant nos conseillers Evolutiv’Habitat, vous pouvez connaître rapidement le montant de votre prime ou des aides auxquelles vous avez droit. Pour cela, dirigez-vous vers notre rubrique « Prime CEE » pour obtenir gratuitement un rendez-vous avec l’un de nos conseillers. 

En savoir plus sur les primes CEE avec Evolutiv'Habitat

Qu'est ce qu'un pont thermique ?

Les économies d’énergie constituent un enjeu majeur et les maisons peuvent être source d’importantes déperditions de chaleur en raison d’un manque d’isolation thermique des murs ou de la toiture. Qu’appelle-t-on un pont thermique ? Comment y remédier ? Découvrez-le avec Evolutiv’Habitat.  

Qu’est-ce qu’un pont thermique ?  

Le pont thermique représente une zone de la maison au niveau de laquelle s’effectue une perte de chaleur, en raison d’un manque ou d’une absence totale d’isolation. Ainsi, le froid ou la chaleur peuvent entrer et sortir par les murs ou, le plus souvent, par le toit. Si c’est l’isolation extérieure qui est défectueuse, les murs deviennent froids et font descendre la température de la pièce.  Pour réaliser d’importantes économies d’énergie, notamment en matière de chauffage, il convient d’effectuer des travaux après avoir déterminé d’où proviennent les ponts thermiques.  

Comment trouver les ponts thermiques chez soi ?

Il suffit de demander à des conseillers de venir établir un bilan thermique gratuit de la maison pour déterminer où ont lieu les déperditions de chaleur et les zones à isoler. Evolutiv’Habitat propose de procéder gratuitement à la réalisation de ce bilan et vous indique les solutions les plus adaptées pour combler les ponts thermiques de votre domicile.

Spécialisés dans plusieurs corps de métier de la construction, les équipes Evolutiv'Habitat connaissent les méthodes pour éviter les pertes de chaleur et supprimer les ponts thermiques. C’est ainsi que nous pouvons vous proposer plusieurs méthodes d’isolation, tant par la toiture que par les murs.

Qu'est ce qu'un bilan thermique ?

Un bilan thermique est un diagnostic qui permet de déterminer les zones d’un logement qui sont sujettes aux déperditions de chaleur. Grâce à un bilan thermique, vous pouvez envisager des travaux de rénovation et ainsi bénéficier d’aides à la rénovation thermique. 

L’importance d’un bilan thermique

Un bilan thermique permet de cibler toutes les faiblesses énergétiques d’une habitation.

L'ensemble de votre maison est étudié afin de détecter tous les ponts thermiques, c’est-à-dire les endroits par lesquels la chaleur s’échappe. Grâce à ce bilan gratuit, vous obtenez des solutions chiffrées pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique. Vous accédez également à toutes les aides à la rénovation thermique auxquelles vous avez droit.

Comment est effectué un bilan thermique ?

Un bilan thermique consiste à effectuer des mesures sur l’ensemble de l’habitation. Cela concerne :

  • Le système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire de votre logement
  • Le type de vitrages installés
  • La nature des sols
  • Les parois (murs et surfaces vitrées)
  • La toiture
  • Le système de ventilation de la maison
  • L’orientation de la demeure
  • Les matériaux de construction

Une fois les déperditions énergétiques identifiées notre conseiller évalue la consommation globale du logement. Un bilan thermique est également l’occasion pour faire le point sur la conformité du logement avec la réglementation thermique en vigueur.

Chez Evolutiv’Habitat, nous procédons à un bilan thermique gratuit de votre logement et nous vous accompagnons dans vos travaux, grâce au logiciel CAP RENOV (developpé par Saint-Gobain), 

En savoir plus sur le bilan thermique offert par Evolutiv'Habitat