1800 aides référencées par Evolutiv'Habitat

1 800 aides disponibles dans toute la France

Tout propriétaire désireux d’entreprendre des travaux de rénovation dans son habitation a droit à une aide à la rénovation.

Entre Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique et Eco-Prêt à Taux Zéro, les équipes d'Evolutiv'Habitat référencent près de 1800 aides et prêts disponibles pour vos travaux d'isolation. 

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Dispositif fiscal avantageux, le CITE permet au contribuable, imposable ou non, de déduire une partie des dépenses engendrées par les travaux de rénovation sur sa déclaration d’impôt sur le revenu.

Tout propriétaire, locataire ou occupant d’un logement, fiscalement domicilié en France et souhaitant réaliser des travaux en vue d’améliorer la qualité environnementale de son habitation principale a droit à ce crédit d’impôt développement durable.

Pour bénéficier de cette aide, le logement dans lequel sont effectués les travaux doit être achevé depuis plus de 2 ans. La réglementation impose également que les travaux soient réalisés par une entreprise certifiée RGE (reconnu garant de l’environnement).

L’Éco-prêt à taux zéro ou Eco ptz

Disponible jusqu’au 31 décembre 2018, l’éco-prêt à taux zéro permet de financer la rénovation énergétique d’un logement sans payer de frais d’avance ni d’intérêts.

Ce prêt s’adresse aux propriétaires d’un logement, qui l’occupent ou le mettent en location. L’éco-prêt à taux zéro peut également être mobilisé par une copropriété ou une société civile non soumise à l’impôt sur les sociétés.

Chaque logement peut prétendre à un seul éco-prêt à taux zéro. Depuis le 1er juillet 2016, il est possible de demander un éco-prêt à taux zéro complémentaire, à condition que le montant global des deux prêts n’excède pas 30 000 euros.

La TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique

Depuis le 1er janvier 2014, les travaux de rénovation énergétique d’un logement bénéficient d’un taux de TVA préférentiel de 5,5%. Tout propriétaire, occupant ou bailleur, ainsi que les locataires, occupants à titre gratuit, sociétés civiles immobilières et syndicats de propriétaires y ont droit. Cette réduction de TVA concerne les logements achevés depuis plus de 2 ans et occupés, que ce soit en tant que résidence principale ou secondaire.

De plus, grâce à la loi sur les travaux induits vous pouvez profiter de ce taux de TVA réduit sur des prestations d'embellisement comme le ravalement ou le changement de votre couverture, s'ils s'accompagnent de travaux d'isolation. 

Les travaux induits, indissociablement liés aux travaux de pose, d’installation ou d’entretien des matériaux et équipements éligibles aux taux de 5.5% bénéficient également du taux de 5.5%, sous réserve du respect de deux conditions :

  • Les travaux induits doivent être facturés dans un délai maximum de 3 mois à compter de la facturation des travaux d’amélioration de la qualité énergétique auxquels ils sont liés. Lorsque les travaux induits précèdent les travaux d’amélioration de la qualité énergétique auxquels ils sont indissociablement liés (exemple : les travaux de forage et de terrassement nécessaires à l’installation de l’échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermique), ces derniers doivent être effectués dans un délai maximum de 3 mois à compter de la facturation des travaux induits. A défaut d’être facturés dans ce délai, les travaux induits s’apprécient comme des travaux indépendants qui doivent être soumis au taux qui leur est propre.
  • Les travaux induits doivent porter sur la même pièce que celle sur laquelle ont porté les travaux d’amélioration de la qualité énergétique ou sur les éléments du bâti directement affectés par les travaux d’amélioration de la qualité énergétique.

Les aides du programme « Habiter mieux » de l’ANAH

Pour les logements anciens de plus de 15 ans, l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) a mis en place à échelle nationale le dispositif « Habiter Mieux ».

Cette aide à la rénovation s’adresse aux ménages disposant de revenus modestes, voire très modestes, et qui souhaitent entreprendre des travaux visant à réduire les déperditions énergétiques de leur logement. Les propriétaires occupants ou bailleurs et les syndicats de copropriété en difficulté financière peuvent également y prétendre.

Aucun autre financement de type éco-prêt à taux zéro ne doit avoir été octroyé dans les 5 dernières années pour pouvoir bénéficier de l’aide de l’ANAH.

Le chèque énergie

Généralisé depuis 2018 dans toute la France, ce dispositif solidaire vise à remplacer les tarifs sociaux de l’énergie.

Moins bien connu, le chèque énergie est attribué sous conditions de ressources et envoyé une fois par an au domicile du bénéficiaire. Il permet aux ménages aux revenus modestes de payer leurs factures énergétiques et cela pour tout type d'énergie. 

Les aides départementales et régionales

Afin de renforcer les dispositifs déjà existants, certains départements, régions, intercommunalités ou communes ont fait le choix d’accorder des aides complémentaires aux aides nationales. Ces aides portent sur les travaux d’amélioration de la performance énergétique.

Avec Evolutiv’Habitat et la réalisation du bilan thermique vous accédez aux 1800 aides disponibles sur l’ensemble du territoire français. Notre logiciel Cap Renov est ainsi capable de lister les aides auxquelles vous pouvez prétendre en fonction de votre habitation, de vos ressources, de votre implantation géographique et des travaux envisagés.

L’aide de votre caisse de retraite

Votre caisse de retraite (régime général) peut vous accorder une aide pour la réalisation des travaux suivants dans votre logement :

  • Isolation des pièces de vie
  • Aménagement des sanitaires
  • Changement des revêtements de sols
  • Motorisation des volets roulants
  • Accessibilité du logement

Découvrez les aides auxquelles vous êtes éligibles

Nos conseillers sont formés et possèdent toutes les connaissances concernant les aides aux travaux de rénovation énergétique. 

Contactez-nous afin de connaitre les économies que vous allez réaliser !

Année de construction de votre maison: